fbpx

Mes 5 secrets pour que les vacances en famille ne virent pas au cauchemar

Pendant les vacances, toute la famille se retrouve ensemble 24h/24. Le premier jour, quel bonheur : on a enfin le temps ! Mais sur la durée, cette cohabitation peut favoriser les tensions, à tel point que certains parents attendent avec impatience la rentrée. Voici mes 5 secrets pour aimer les vacances en famille.

Solutions pour que les vacances en famille ne virent pas au cauchemar, aux tensions. Certains parents attendent avec impatience la rentrée. Profiter des vacances.

Libérés des horaires, notre temps s’écoule plus lentement

En vacances, à moins d’avoir un programme bondé, l’horloge arrête de nous tyranniser. Horaires de travail, d’école, d’activités, heure limite de coucher, devoirs… tous remisés au placard ! On peut traîner le matin en pyjama, prendre le repas quand on a faim, faire durer les soirées en famille autour d’un jeu de société ou d’un bon film…

On retrouve la possibilité d’improviser. De faire des sorties plus longues, sans devoir les faire rentrer au chausse-pieds dans le planning. On jouit du plaisir de ne rien faire, de la joie de se câliner sans vérifier sa montre.

Les vacances donnent finalement plus de liberté, plus de choix pour toute la famille.

Un chamboulement brutal de nos habitudes familiales

Cela dit, il ne faut pas négliger l’impact du début des vacances. Du jour au lendemain, leurs principales contraintes évaporées, les membres de la famille se retrouvent ensemble du matin au soir. Eux qui avaient l’habitude de se séparer le matin, pour mieux se retrouver le soir. Un virage à bien négocier !

Le premier impact est la démultiplication des interactions entre les personnes :

  • plus de sollicitations des enfants envers les parents, qu’il s’agisse de demandes (jouer, aider, se câliner, sortir…) ou de plaintes (bobo, dispute entre frères et soeurs…)
  • plus de temps passé entre frères et soeurs
  • un couple toujours ensemble
  • souvent le bruit des voix ou des cris, du matin au soir

En vacances scolaires, les membres de la famille se retrouvent ensemble du matin au soir. Plus de sollicitations des enfants, tâches domestiques, bruit.

Bref, la sensation d’être les uns sur les autres, qui peut vite devenir pesante ! En effet, les enfants autant que les parents peuvent :

  • subir le manque de solitude ou de calme
  • avoir du mal à concilier leurs besoins avec ceux des autres (ex : Papa veut faire la sieste mais l’enfant a besoin de se défouler au parc, l’enfant cherche quelqu’un pour jouer aux playmobils mais sa soeur est en train de lire, Maman veut faire du vélo en famille mais elle est la seule…).
  • se “friter”, probablement du fait de maladresses de communication, entre des personnalités si différentes.

Le deuxième impact est l’augmentation des contraintes ménagères :

À moins d’être en club de vacances ou reçus “les pieds sous la table” par Papy et Mamie, la présence de tous les membres de la famille à la maison à temps plein augmente les tâches domestiques. Le repas du midi en plus, plus de courses d’alimentation, plus de rangement (vu qu’on “dérange” plus), plus de ménage (vu qu’on salit plus vite)…

Mes 5 secrets, après quelques dizaines de vacances en famille nombreuse

Il y a quelques années, je n’anticipais pas le passage aux vacances. Du jour au lendemain, nous nous retrouvions à 7 à temps plein, sous le même toit, pendant 1 à 3 semaines. Moi qui suis plutôt introvertie, sensible au bruit et pas très “maîtresse de maison” dans l’âme, au bout de quelques jours je n’en pouvais déjà plus.

Vacances en famille nombreuse, je n'en pouvais plus. À sept à temps plein, sous le même toit. Les écrans, solution de facilité. Passer de bonnes vacances.

Je réagissais tant bien que mal, parfois avec agressivité, et je finissais par compter les jours qui restaient avant la rentrée. La solution de facilité aurait été de scotcher les enfants devant un écran, plusieurs heures par jour. Pas très bon pour eux… J’ai donc, avec les années, mis en place quelques réflexes qui me garantissent 99% de chance de passer de bonnes vacances !

Secret n°1 : réorganiser les tâches domestiques

Pour que les parents ne passent pas leurs vacances au four et au moulin, mettez en place une organisation des tâches “spéciale vacances”, dès le 1er jour.

  • équilibrer les tâches entre votre conjoint et vous, notamment si l’un en fait plus que l’autre en période travaillée.
  • faites participer plus les enfants : sans école ils ont plus de temps et sont moins fatigués. Par exemple, chez nous, en vacances, les ados participent à la cuisine et à la vaisselle à chaque repas.
  • faites faire le repas par quelqu’un d’autre, de temps en temps (plat préparé, plat à emporter, restaurant, invitation chez Papy et Mamie…), quitte à faire une exception à vos règles de nutrition.

Secret n°2 : se ressourcer chaque jour sans eux

Les temps de pause que vous aviez en période travaillée n’existent plus en vacances : lecture ou musique dans les transports, déjeuner-détente avec les collègues, piscine entre midi et deux, confort du télétravail, sieste pendant que les enfants sont en activité…

Si vous êtes au service de votre famille et disponible pour vos enfants toute la journée, vous risquez l’épuisement, physique ou émotionnel. Organisez-vous pour vous ressourcer pendant les vacances :

  • passez des moments seul.e, où vous vous détendez, prenez soin de vous, pratiquez vos activités préférées
  • retrouvez-vous de temps en temps entre adultes seulement (en couple, avec des amis…)
  • voyez des personnes extérieures au noyau familial

Se ressourcer chaque jour sans les enfants : passez des moments seul, seule, retrouvez-vous entre adultes, voyez des personnes extérieures à la famille.

Il faut d’abord recharger ses batteries avant de donner aux autres : glissez ces temps de pause chaque jour dans votre emploi du temps ! Si besoin, faites-vous aider par des proches ou inscrivez vos enfants dans un centre de loisirs quelques heures.

Si vous avez du mal à dire non à votre enfant, découvrez mes conseils dans cet article : Enfant-roi : comment sortir de la position de “parent-serviteur” ?

Secret n°3 : s’écouter et décider ensemble

En période scolaire, l’emploi du temps est déjà réglé comme du papier à musique, quasiment identique chaque semaine. Il ne reste plus grand-chose à décider en termes d’activités familiales : le copain qu’on invite le mercredi après-midi, le jeu du samedi soir, la sortie du dimanche après-midi. Facile 😉

En vacances, on a environ 12 heures par jour dont on fait ce que l’on veut. Voici quelques astuces pour que ce soit de vraies vacances pour tout le monde, les enfants… et les parents !

  • connaissez les besoins de chacun. Exemples : l’aîné a besoin de longues nuits et de lecture, la petite dernière a besoin de se défouler le matin et de faire des câlins, Papa a besoin de nature et de bons repas, Maman a besoin de culture et de sport…
  • synchronisez-vous en couple, avant les vacances. Partagez vos besoins et vos envies. Définissez vos règles de vie commune.
  • synchronisez-vous avec les enfants, avant les vacances. Sondez leurs envies “Ce serait quoi des vacances géniales pour toi ? Et des vacances nulles ?”. Exprimez vos propres envies. Parlez-en tous ensemble et prenez quelques décisions minimum (rythme de vie, contribution aux tâches, activités planifiées…). Vous pouvez aussi organiser un vote pour choisir les activités ! Ou décider chacun votre tour.
  • en cas de tension pendant les vacances, rouvrez cette discussion : exprimez vos rancoeurs, soyez à l’écoute des autres et flexible.

Vacances en famille : connaître les besoins de chacun, les envies. Décider les activités, voter. Se synchroniser. Passer des bonnes vacances en famille.

Dans ce mode de communication, il est important que vous respectiez vos engagements, pour renforcer la confiance de vos enfants et montrer l’exemple. Donc n’en prenez pas trop !

Attention à ne pas trop formaliser ces “conseils de famille” et ne pas surcharger le planning qui en découle. Les vacances sont aussi un moment de spontanéité, d’improvisation, de temps libre, de lâcher-prise : on rit, on se surprend, on casse la routine 😉

Secret n°4 : varier les petits groupes

Ne vous accrochez pas à l’idée d’être toujours tous ensemble ! Ce n’est pas une garantie de bonheur 🙂 Au contraire, profitez des vacances pour passer du temps en “petits groupes”. Cela renforcera vos liens.

  • faites des activités en tête-à-tête avec un seul de vos enfants
  • séparez-vous en petits groupes selon vos envies du moment, notamment si vous êtes une famille nombreuse. Par exemple, pendant que Papa fait du vélo avec le petit dernier, Maman fait de la peinture avec l’aîné et les 2 autres jouent aux cartes.
  • invitez des enfants d’autres familles (une copine d’école, des cousins…). Souvent, cela soulage les tensions.

Découvrez ce qu’est un “moment de qualité” et mes solutions favorites ici : 10 astuces faciles pour passer du temps avec chaque enfant

Secret n°5 : jouer à l’ “apprenti-parent”

Osez faire des expériences, des tests liés au mode de vie dont vous rêvez : changements alimentaires, sorties familiales inédites, nouveaux jeux et activités.

En vacances, vous avez plus de temps et l’esprit plus libre. Dans ce contexte il est plus facile d’améliorer votre “style éducatif” et d’introduire des petits changements dans votre mode de vie.

  • prenez le temps d’observer sans intervenir. Cela vous aidera à mieux connaître vos enfants, voire votre conjoint.
  • “exercez-vous” à résoudre une difficulté que vous avez avec un enfant (un conflit récurrent, une tâche pour laquelle il n’est pas autonome, une difficulté d’apprentissage…)
  • osez faire des expériences, des tests liés au mode de vie dont vous rêvez : changements alimentaires, sorties familiales inédites, nouveaux jeux, nouvelles activités (musique, méditation, danse, potager…)

Les vacances sont un moment idéal pour essayer mon Défi Flash #1 : Ne pas donner d’ordre à son enfant

Et vous, appliquez-vous déjà certaines de ces astuces ? Avec quel résultat ? Avez-vous d’autres secrets pour passer de bonnes vacances en famille ? Partagez en commentaires !

Au fait, n’oubliez pas de vous abonner pour recevoir toutes mes nouveautés et suivre mon actualité !

Votre espace de discussion 0 commentaires

Une question, une réaction, une expérience à partager ?