fbpx
4

10 astuces faciles pour passer du temps avec chaque enfant

Passer du temps avec chacun de ses enfants, régulièrement, est l’une des pierres angulaires de la vie de famille. Un enfant en manque deviendra triste, voire agressif vis-à-vis de ses parents ou de ses frères et soeurs. Avec ces 10 astuces simples, vous n’avez plus d’excuse pour zapper les moments à deux !

10 astuces faciles pour passer du temps avec chaque enfant. Les moments de qualité, seul avec papa ou maman, sont indispensables à son bien-être.

Du temps, du temps, oui mais du temps de qualité !

Pour commencer, faites ces 2 petits exercices simples :

CALCUL 1 : comptez approximativement le nombre d’heures que vous passez en présence de vos enfants, par semaine (seul.e ou en couple).

Maintenant, intéressons-nous aux moments de qualité, ces moments passés avec une personne où :

  • vous ne faites strictement rien d’autre, même par intermittence (tâche domestique, smartphone, discussion annexe…)
  • vous êtes immergé.e dans ce que vous faites
    • vous ne pensez pas à autre chose
    • vous êtes actif, et non pas passif
  • vous êtes à l’écoute et curieux de l’autre
    • vous vous regardez dans les yeux
    • vous écoutez jusqu’au bout ses paroles, vous êtes attentif à son langage corporel, ses émotions
  • ce moment dure au moins 10 minutes d’affilée

Passez maintenant au 2ème calcul :

CALCUL 2 : comptez maintenant le nombre d’heures que vous passez dans des moments de qualité avec un seul de vos enfants, par semaine (seul.e ou en couple).

Avez-vous “perdu” beaucoup d’heures entre le 1er et le 2ème calcul ? Si oui, cela veut dire que sur tout le temps que vous allouez à vos enfants, seulement une infime partie est consacrée à des moments de qualité en tête-à-tête avec un enfant. Du point de vue de l’enfant, c’est finalement très peu sur toute la semaine !

Attention aux “faux” moments ensemble !

Pour mieux illustrer ce qu’est un moment de qualité, voici quelques faux amis ! Durant ces types de moments, on est physiquement ensemble mais pas connectés émotionnellement. Exemples :

  • vous conduisez la voiture et votre enfant est derrière ou à côté
  • vous regardez ensemble une émission/dessin animé/vidéo
  • votre enfant vous parle pendant que vous êtes dans la cuisine en train de faire à manger
  • vous faites faire ses devoirs à votre enfant
  • vous apportez à votre enfant le matériel pour son activité manuelle
  • votre enfant est dans l’aire de jeux et vous êtes assis.e sur le banc
  • vous discutez ou jouez avec votre enfant, et regardez votre smartphone en même temps

Il vaut mieux passer 15 minutes de qualité ensemble, qu’1 heure de mauvaise qualité.

Pourquoi les moments de qualité, fréquents, avec un seul enfant, sont si importants ?

Lors d’un moment de qualité, complicité, on parle, on câline, on joue, on fait du sport, de la musique, une activité manuelle. L’enfant se sent aimé et valorisé.

Lors d’un moment de qualité, on se parle, on se câline, on joue, on fait du sport, de la musique, une activité manuelle… Pendant ces moments de complicité, l’enfant se sent aimé et valorisé. C’est en effet l’un des 5 langages de l’amour.

Les moments de qualité, seul avec papa ou maman, sont indispensables à son bien-être quotidien, presqu’autant que dormir et manger !

Le problème, c’est qu’ils sont parfois difficiles à caser, entre notre travail, l’école, les tâches domestiques, nos loisirs et les siens…

Si vous êtes débordé.e, lisez aussi mon article Pourquoi vous avez tout intérêt à être paresseux à la maison !

Aussi, les frères et soeurs sont un obstacle majeur aux moments en tête-à-tête. En effet, en général, toute la fratrie est à la maison en même temps ! Une soeur ou un frère jaloux risque d’interrompre rapidement un moment à deux.

10 astuces simples pour passer du temps ensemble… sans chambouler votre emploi du temps !

Je partage avec vous mes 10 astuces, pour la plupart très faciles à mettre en place, pour passer des moments de qualité avec un seul enfant, chaque semaine. Il peut y avoir les deux parents, mais il faudra aussi prévoir des moments en tête-à-tête avec papa seul, et avec maman seule.

  1. Prévoyez ce temps à l’avance

    Le dimanche soir, vous regrettez de n’avoir pas accordé suffisamment de temps à un enfant, pris que vous étiez dans le tourbillon familial ? Décidez en avance – la veille pour le lendemain, en début de semaine – à quel moment vous serez seul avec chaque enfant. Puis organisez-vous en fonction.

  2. Profitez que ses frères et soeurs s’absentent pour passer un moment de qualité avec lui

    Son petit frère fait la sieste ? Sa grande soeur a entraînement de basket ? Vous avez 1 heure seul avec votre enfant : passez du temps avec lui plutôt qu’en tâches domestiques ou sur Facebook !

    Si cette situation arrive trop rarement, organisez l’absence des frères et soeurs (déposez-les chez un copain ou de la famille, inscrivez-les à un atelier…).

  3. Faites une tâche domestique ensemble

    Trouvez celle qui lui plaît le plus. Tournez-la sous forme de jeu ou de défi si besoin.

  4. Allez le chercher à 16h30 à l’école de temps en temps

    Organisez votre travail pour y être (commencez plus tôt, travaillez plus la veille…).

    Si vous êtes déjà à 16h30 tous les jours… inscrivez ses frères et soeurs à l’étude/garderie et passez 1h30 avec lui !

  5. Trouvez-vous un centre d’intérêt commun

    Difficile d’être connecté à l’autre quand on se force ! Identifiez parmi vos centres d’intérêt, ceux que votre enfant a aussi, et faites cette activité ensemble (chanter, jouer au foot, construire des légos, jardiner…)

  6. Anticipez les tâches domestiques la veille ou le matin, de sorte à n’avoir rien à faire le soir après l’école

    Vous serez plus disponible pour vos enfants si vous n’avez pas de repas à préparer ou de lessive à étendre.

  7. Transformez les trajets habituels en moments de qualité

    Bannissez au maximum la voiture pour aller à l’école, aux clubs ou aux courses ! Profitez des trajets à pied pour parler avec votre enfant. Une course à faire ? C’est l’occasion d’une expédition vélo à deux !
    Il n’est pas nécessaire d’organiser l’égalité stricte entre les enfants. Ce qui compte les moments d’exclusivité, sentir qu’il est spécial, satisfaire ses besoins.

  8. Joignez-vous à une activité que votre enfant fait habituellement seul

    Il joue souvent à des jeux de rôles, aux playmobils, il invente des chorégraphies, il dessine ? Intéressez-vous à ses jeux préférés et trouvez votre place !

  9. Montrez-lui votre travail, voire faites-le participer

    Il sera ravi de découvrir votre monde. Si vous travaillez en bureau, ramenez-lui un “échantillon de travail”, ou profitez du mercredi pour l’amener sur votre lieu de travail.

  10. Partez en weekend avec lui, sans ses frères et soeurs

    Choisissez une destination ou des activités spécifiques à son âge et à ses goûts. Pendant ce temps, trouvez une occupation plaisante aux frères et soeurs (séjour à la campagne chez mamie, weekend chez un copain…).

Par ailleurs, n’oubliez pas qu’il n’est pas nécessaire d’organiser l’égalité stricte entre les enfants (faire la même chose, pendant la même durée). Ce qui compte d’abord pour chaque enfant, ce sont les moments d’exclusivité, sentir qu’il est spécial, satisfaire ses besoins à lui… qui ne sont pas les mêmes que ceux de son frère ni de sa soeur !

Et vous, trouvez-vous du temps avec chaque enfant ? Avez-vous mis en place certaines de ces astuces ? Quelles sont vos autres astuces ? Échangeons en commentaires 😉

Abonnez-vous pour recevoir toutes mes nouveautés et suivre mon actualité !

Votre espace de discussion 4 commentaires
cecilia - 17 octobre 2018

Merci Fred pour cet article. Un point néanmoins de désaccord concerne les trajets en voiture. De mon côté, les déplacements avec slmt l’une de mes filles dans la voiture pour les emmener à leurs activités est un temps que je chéris. Nous pouvons parler sans être interrompu, et j’apprends en général beaucoup de choses! avec la plus petite, on s’invente des histoires, on chante, on choisis le CD etc…
donc pour moi, un vrai temps de qualité 🙂

Répondre
    Frédérique - 18 octobre 2018

    Merci Cécilia d’avoir partagé un autre ressenti 🙂 Tu as de la chance de faire des trajets en voiture un vrai temps de qualité, surtout si tu en as plusieurs dans la semaine ! Personnellement je n’arrive pas à soutenir une conversation en conduisant, et puis je “perds” beaucoup en synchro si je n’ai pas le contact visuel. Souvent on chante aussi sur la musique pour rendre le trajet plus agréable. Je leur laisse faire la programmation avec mon smartphone, elles adorent !

    Répondre
Nagi - 7 décembre 2018

J’ai emmené a pieds, pour la 1ere fois depuis la rentrée, mes loulous a leurs activités. Pad le choix, ma voiture était chez le garagiste. Je valide : c’était court mais avec chacun d’entre eux, de façon individuelle, nous avons discute. Un pur moment de qualité. C’était délicieux.
C’est décidé,je recommencerai l’expérience. ☺️
Ça, c’était pour le partage.
Pour rebondir sur ce vous disiez plus haut, Cécilia et toi, Fred, je dirai qu’il n’y a de façon de faire mieux qu’une autre. On essaye des choses et chacun(e) retient ce qui lui convient.Fred et moi à pieds, Cécilia en voiture!😊

Répondre
    Frédérique - 25 janvier 2019

    Merci Nagi d’avoir partagé ton expérience ! C’est amusant comme parfois les “tuiles” nous amènent à découvrir de nouveaux chemins 😊

    Répondre

Une question, une réaction, une expérience à partager ?